• Que des Histoires à BoLLyWood !

     

    Des allégations de harcèlement sexuel pèsent sur Nana Patekar. Bien qu'elles n'aient pas encore été prouvées, la réputation de Nana a pris un sale coup. Mais ce dernier essaie tant bien que mal de présenter un visage serein face aux accusations de Tanushree Dutta.

    Celle par qui le scandale est arrivé accuse Nana d'attouchement et de comportement indécent. Mais elle n'intente pas de procès à Nana comme toutes les comédiennes dont les vedettes masculines ont demandé des faveurs. Rares sont les comédiennes qui dénoncent les coupables. Mamta Kulkarni a dénoncé Raj Santoshi, mais Isha Koppikar, Aarti Chhabria, Mahek Chawal, entre autres, ont dit clairement que de nombreuses actrices font l'objet de pressions à Bollywood. Elles disent, par exemple, qu'il est commun pour un héros de faire venir une comédienne dans sa chambre d'hôtel. Shakti Kapoor et Aman Verma ont été éclaboussés pour avoir demandé des services sexuels à une journaliste déguisée en aspirante.

    Dans de nombreux cas, les épouses des stars masculines se sentent humiliées et blessées même si elles le cachent bien. Ne sachant où aller si elles se séparent de leur époux volage, elles les défendent bec et ongles, arguant qu'il s'agit là d'un complot

    <script type="text/javascript"></script> <script src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js" type="text/javascript"></script>

    savamment orchestré.Dans l'histoire du cinéma, plusieurs grandes vedettes ont eu des maîtresses à un moment ou un autre. La superstar du début des années 70 était plus que l'ami intime de sa secrétaire. Un peu plus tard, l'autre superstar était un grand amateur d'une comédienne qu'il avait transformée. Des stars comme Dharmendra et Dilip Kumar ont opté pour un second mariage, le premier avec Hema et le second avec Asma.Prakash, la femme de Dharmendra, et Salma, la femme de l'écrivain Salim, ne se sont pas rebellées.

    Par contre, Rishi Kapoor révèle que, pendant quatre mois, Krishna et les enfants vivaient à l'hôtel alors que Raj Kapoor et Vijayantimala s'amusaient comme des fous. Jaya Bachchan avait accordé des interviews, disant que la maîtresse finissait toujours par être la perdante. Saira Banu avait quitté 47, Pali Hill, la demeure de Dilip Kumar. Dimple Kapadia s'est séparée de Rajesh, Reena d'Aamir Khan, Sarika de Kamal Haasan qui voyait la comédienne Gautami.

    C'est à l'étranger que les vedettes masculines s'amusent le plus loin de toute surveillance, elles s'éclatent. Les parents de l'héroïne ferment l'oeil sur ses séjours dans la chambre du héros et sur ses absences. Une héroïne pas très stable au sein de l'industrie sait qu'il faut faire plaisir un héros pour espérer décrocher d'autres projets. Ainsi va la vie!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :